search

Accueil > Partager des ressources pour mettre en oeuvre la continuité pédagogique > Message des IA IPR de lettres du 8 avril 2020

Message des IA IPR de lettres du 8 avril 2020

(Image par IO-Images sur Pixabay)

jeudi 9 avril 2020, par Marc Plateau

Chères et chers collègues,

Ce courrier, comme les précédents, articule actualité institutionnelle et mise en œuvre de la continuité pédagogique.

Lors de la conférence de presse du vendredi 3 avril dernier, le Ministre de l’Éducation nationale a donné le cadre envisagé pour les différents examens à ce jour. Nous souhaitons préciser quelques points, apportés par l’Inspection générale de Lettres, étant entendu qu’à chaque niveau de décision, il va de soi qu’aucun choix ne sera fait qui puisse mettre en péril l’équité entre les candidats. Il est ainsi annoncé que l’annulation des épreuves ne concerne pas les épreuves orales des épreuves anticipées de Français. Ce nouveau cadre visant à répondre aux contraintes de l’année, il n’y a pas de difficultés à envisager que tous les objets d’étude ne soient pas couverts. « Il ne s’agit pas de réduire le nombre de textes travaillés », note le doyen de l’Inspection générale de Lettres, « parce que très nombreux sur un objet d’étude pour construire en urgence des contenus fragiles sur un autre, dans le temps (d’ailleurs encore incertain) de la reprise des cours, mais de conforter ce qui fut fait, voire, le cas échéant, d’achever ce qui fut commencé ».

Chacun comprendra que les questions sur le calendrier des épreuves sont encore, à cette heure, prématurées, et, de même, que les modifications apportées au calendrier initial supposent nombre d’aménagements pour une logistique adaptée qui est en cours de construction avec les services du rectorat.
Le travail collectif en académie se poursuit, et nous renouvelons nos remerciements à tous les contributeurs. Vous trouverez notamment l’accès à une belle sitographie conçue par nos webmestres, et des ressources didactiques et pratiques pour concevoir une séquence de Lettres à distance et mettre en œuvre une explication de texte. N’hésitez pas à nous faire part d’autres propositions pour un travail dont on ne peut exclure qu’il soit « au long cours ». Si, donc, pour filer la métaphore marine, le « cabotage » n’y suffit pas, penser la durée qui est la nôtre aujourd’hui nous engage à concevoir notre travail au service d’une réussite durable des élèves. L’expérience douloureuse de la séparation dans un univers scolaire où le lien est la force majeure nous invite à réfléchir sur une relation pédagogique modifiée.

Vous remercier devient convenu : c’est pourquoi, en toute simplicité, nous tenons à vous redire notre soutien dans ces moments dont nous mesurons la difficulté.

Très sincèrement

Vos IA IPR de Lettres
Celia.alexander@ac-dijon.fr
Veronique.boulhol@ac-dijon.fr
Jerome.destaing@ac-dijon.fr

Galerie

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.